Jouez les freerolls !

S'il y a bien quelque chose dont tout le monde a déjà entendu parler au poker, et dont pourtant on ne parlera jamais assez, ce sont bien les freerolls.

Pour rappel, un freeroll est un tournoi gratuit dont les gagnants sont rétribués, soit en argent réel, soit en tickets pour d'autres tournois, soit avec d'autres avantages, mais au final, il s'agit toujours de ne rien miser et d'avoir la possibilité de gagner quelque chose au bout du compte.

Or, les gens ont tendance à négliger cet aspect du poker. Les gains étant souvent assez petits et aléatoires, on peut avoir tendance à se dire que "ça n'en vaut pas la peine" : il n'y a rien de plus faux ! Les freerolls, gérés intelligemment, peuvent faire partie intégrante d'une stratégie pour gagner de l'argent facilement au poker.

L'avantage premier, il est évident : c'est gratuit ! C'est donc un moyen de gagner de l'argent sans faire de risque. Pour un débutant, c'est aussi un excellent moyen de s'entraîner, de "faire ses armes" au poker, sans risquer de perdre de l'argent. Le poker n'est en effet pas un simple jeu de hasard. S'il y a des joueurs professionnels, c'est bien parce qu'ils ont acquis un savoir faire.
Il est donc normal qu'un débutant se prenne des branlées au début. C'est normal : on apprend. Il est donc essentiel de prendre ce genre de branlées sans dépenser d'argent. Sinon, c'est de l'argent investi en pure perte. Mauvais plan.

Jouer les freerolls, c'est aussi un moyen de refaire monter sa bankroll après avoir perdu un tournoi ou un sng. Et c'est aussi un excellent moyen de se défouler en pleine période de tilt, sans risquer de perdre son argent bêtement en jouant n'importe comment. Jouer les freerolls, ça peut faire la différence entre un joueur perdant et un joueur break-even. Voire, entre un joueur break-even et un joueur gagnant.

Mes conseils concernant les freerolls :

  • Sélectionnez vos rooms en fonction des freerolls qu'elles ont à offrir. Une room qui n'offre aucun freeroll n'est pas un très bon moyen de jouer sans risquer son argent.
  • Les freerolls sont souvent des boucheries, surtout au début : redoublez de prudence face aux moves douteux : la gratuité pousse les (mauvais) joueurs à prendre des risques inconsidérés. Ne rentrez pas dans leur jeu : soyez patient, attendez votre heure, ne prenez pas de risques inutiles, laissez les boulets s'éliminer entre eux. Et attaquez lorsque vous avez ce qu'il faut.
  • À la limite, certains se mettent même absent pour les premières minutes ou dizaines de minutes des plus gros freerolls, le temps de laisser un peu s'écrémer les tables. Ce n'est pas forcément un concept que je vous recommande, mais si vous jouez beaucoup, cela peut effectivement représenter un gain de temps.
  • Le site PokerStrategy dont je vous ai déjà parlé ailleurs propose souvent des freerolls exclusifs à ses membres pour ses membres, parfois richement dotés par rapport au nombre d'inscrits : c'est l'occasion de gagner encore plus de sous.
  • Ne vous laissez pas avoir par la pensée qui consiste à dire "mais ça rapporte trop peu d'argent ! c'est pas rentable !" : à moins que vous ne soyez un très bon joueur, c'est toujours rentable, quitte à multitabler. 1 Euro gagné est 1 Euro gagné. Surtout quand vous n'avez pas eu à le miser au départ.

Autre point à ne pas négliger : les cheaprolls. Il s'agit là de tournois payants, mais aux buy-ins particulièrement peu élevés par rapport à la dotation. Il s'agit là d'excellents moyens de faire monter sa bankroll, et à long terme c'est très rentable. De plus, ces tournois se jouent généralement beaucoup plus sérieusement que les freerolls, ce qui évite de se retrouver au flop avec 8 débiles qui vous suivent avec des poubelles (et donc 8 chances qu'un débile touche son tirage). C'est meilleur pour les nerfs. ;-)

Bref, n'hésitez plus, jouez des freerolls ! Une occasion de gagner de l'argent en jouant au poker sans risquer de perdre un centime, par principe, ça ne se néglige pas.