La Bankroll Management - comment éviter de tout perdre bêtement

Il est courant, pour un débutant au poker, de finir très rapidement broke, c'est à dire avec une bankroll égale à zéro. À quoi cela est dû ?

Au fait qu'un joueur débutant ne soit pas très bon ? Ça joue, certes. Mais ce n'est pas le seul élément. Souvent, le problème vient d'une mauvaise bankroll management.

Qu'est-ce que la bankroll management ? C'est le fait de gérer sa bankroll proprement, de ne pas faire n'importe quoi de son argent, afin d'éviter de perdre son argent trop rapidement pour pouvoir se refaire.

Il n'aura échappé à personne que le poker est un jeu d'intellect mais dans lequel le hasard garde une place relativement importante. Assez importante en tout cas pour que même un excellent joueur puisse avoir des périodes pendant lesquelles il n'arrive pas du tout à gagner. Il faut donc pouvoir se préparer à des périodes de vache maigre en gérant proprement son budget.

Une bonne bankroll management repose sur quatre règles de base :

  • En SNG/Tournoi : Ne pas miser plus de 2% de sa bankroll totale. C'est à dire que sur un sit'n'go ou un tournoi, il faut choisir un buy-in d'un maximum de 2% de sa bankroll (si on a moins de 100€, il faut choisir des tournois avec des buy-in de 1€. À partir de 100€, on peut passer à des buy-in de 2€, pas avant. En cash game, il faut aller à des tables
  • En cash game : C'est plus compliqué car la limite à choisir dépend de votre stratégie. Mais il faut toujours choisir une valeur extrêmement "conservatrice". Ne pas prendre de risque. Il est hors de question de partir en NL50 (big blind à 50 centimes) avec 50€ ou même 100€ en poche. Vous finirez broke en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
  • Il faut descendre et monter de limites en fonction de ses résultats : quand vous avez gagné suffisamment d'argent, montez aux buy-in ou aux limites supérieures. Si vous perdez de l'argent, il est impératif de redescendre. Exemple : Si vous étiez monté à 130€ et que vous jouiez des tournois à 2€, mais que vous êtes repassés sous la barre des 100€, il faut provisoirement redescendre à des tournois à buy-in de 1€.
  • Ça implique un truc capital : il faut absolument résister à la tentation de monter de limite pour se refaire plus vite : vous avez perdu plusieurs fois sur des tournois à 1€, vous êtes passé de 50 à 40€ ? Résistez à la tentation de vous dire "je vais passer sur des tournois à 2€, pour remonter à 50, sinon ça va être trop long" : oui c'est long de remonter, c'est plus long de remonter que de descendre. That's poker. Mais c'est la seule solution. Tout ce que vous ferez en montant sur des tournois à 2€, c'est de perdre encore plus vite. Vous devez éviter ça.

Ce ne sont pas forcément les seules règles, mais ce sont les plus importantes, les règles capitales : miser léger, monter progressivement, lentement, résister à la tentation de miser gros pour gagner gros : ça serait du pur gambling et si vous voulez gambler, il existe de meilleures alternatives que le poker.

Une bonne bankroll management est indispensable pour être gagnant au poker. Vous pourrez être un joueur de grand talent et profiter de tous les bonus, si vous jouez des tournois à buy-in de 25€ alors que vous n'avez que 100€, vous finirez broke, parce que vous ne pouvez pas toujours avoir la chance avec vous et que si vous n'avez pas une bonne bankroll management, vous aurez tout perdu avant que la chance ne tourne à nouveau en votre faveur.

Gérer sa bankroll fait partie du jeu au même titre que gérer ses jetons : c'est à ce prix que vous profiterez efficacement de toutes nos autres astuces.