Utilisez un HUD (Head-Up Display)

Voici un secret bien mal gardé, et pourtant, beaucoup de joueurs débutants l'ignorent ou le néglige. C'est pourtant là un point considérable, un avantage essentiel, pour gagner au poker : je veux bien-sûr parler du HUD, c'est à dire du Head-Up Display.

Soyons clair : le but du poker, c'est de prendre de l'argent à ses adversaires. Pour ce faire, vous devez les dominer, prendre de meilleures décisions qu'eux. Et pour prendre les bonnes décisions, il est utile d'en connaitre le plus possible sur les joueurs d'en face.

C'est là que le HUD entre en scène.

Qu'est-ce qu'un HUD ?

Un Head-Up Display (Affichage tête-haute) ou HUD, est un logiciel parfaitement légal et autorisé sur la plupart des rooms de poker (à ma connaissance la totalité des rooms acceptant les joueurs français), qui aide à prendre les bonnes décisions au poker en analysant le jeu en quasi-temps réel.

Plus précisément, un HUD lit les historiques de main à mesure qu'ils sont écrits, en extrait toutes les infos utiles, en compile des statistiques, et les affiche en surimpression sur la table de poker.
Typiquement, devant chaque joueur à la table, le HUD ajoute un cadrant donnant des détails actualisés en temps réel et essentiels à la prise de décision. Ces détails peuvent être nombreux, mais dans un premier temps, il y a surtout 3-4 informations importantes et faciles à "analyser" pour un débutant. Car il faut bien comprendre que le HUD vous donne des informations, mais c'est à vous d'en tirer les conclusions qui vont bien. Les informations utiles sont donc :

  • Le VPIP (Voluntarily Puts In Pot) : Il s'agit du pourcentages de mains où l'adversaire a volontairement investi de l'argent pour entrer ou rester dans le coup. On compte là le nombre de cas où le joueur a misé ou suivi (pas les cas où il est au blind et où il ne rajoute pas d'argent volontairement). Cela permet de se faire une idée sur le style de joueur (lose ou tight) : joue-t-il n'importe quelle carte ou seulement les meilleures ?
  • Le PFR (Pre-Flop Raise) : C'est un cas un peu plus restrictif que le VPIP puisqu'on parle là seulement des cas où le joueur a relancé pré-flop : Ainsi, un joueur qui relance 40 ou 50% de ses mains est un joueur extrêmement lose, qui joue un peu n'importe quoi, tandis qu'un joueur avec un PFR de 2-3% est un joueur particulièrement tight : il ne joue que ses meilleurs mains.
  • L'AF (Agression Factor) : Il s'agit là d'un indicateur sur l'ensemble du jeu (et plus seulement préflop) qui vous indique son taux de bet ou raise (mise ou relance) par rapport à son taux de call. Il s'agit de reconnaitre en un coup d'œil si on a là une calling station ou un joueur très agressif qui relance très facilement.
  • Moins indispensable, le taux de CBET (Continuation Bet) vous indique si votre adversaire est un habitué du "continuation bet", c'est à dire l'habitude de relancer au flop après avoir été l'agresseur préflop, quand personne n'a sur-relancé la personne entre temps.

Comment analyser ces données ?

Elles vous donnent des indices sur le style de jeu de votre adversaire et par conséquent, vous aide à deviner pourquoi il prends la décision qu'il vient de prendre face à vous.

Ainsi, un joueur au PFR très faible indique qu'il ne relance pré-flop que très rarement. Cela signifie donc, très probablement, qu'il ne relance préflop que quand il a d'excellentes cartes. Un joueur qui a un PFR très faible et qui relance doit vous faire peur, car il a probablement une excellente main (AA, KK, AK etc.). Au contraire, un joueur au PFR élevé indique un joueur qui relance dans un peu toutes les circonstances, et sa relance ne doit donc pas vous inquiéter plus que cela.

De la même façon, un joueur à l'AF élevé doit moins vous inquiéter quand il relance, même post-flop, qu'un joueur à l'AF faible.

Enfin, un mot sur le CBET : Le conti-bet se jouant souvent quelle que soit les cartes que l'on possède (c'est donc une forme de bluff), un conti-bet d'un joueur ayant un taux CBET très élevé doit être considéré comme un probable bluff. Au contraire, si le joueur à un taux de CBET très bas mais fais ce qui ressemble à un continuation bet (relancé post-flop après avoir été l'agresseur pré-flop), peut-être que ça n'en est pas vraiment un et qu'il a vraiment touché son brelan au flop.

En d'autres termes, le HUD, il remplace votre observation et votre mémoire. Vous pourriez, vous-même, en observant, en vous souvenant et en prenant des notes, faire grosso-modo le même travail qu'un HUD : sauf que le HUD le fait avec une précision millimétrique, en temps réel, sur tous les joueurs, en vous donnant toutes les infos (et bien d'autres que celles que j'ai cité) en permanence accessible d'un seul coup d'œil.

C'est un avantage extraordinaire ! Un joueur qui joue sans HUD ne peut pas être à égalité avec un joueur qui joue avec HUD, à moins d'être vraiment largement meilleur.

Bien entendu, le HUD ne fait pas tout et ne vous dispense pas de savoir bien jouer au poker, et puis il faut savoir s'en servir. En revanche, entre deux joueurs de niveau proche, il pourra faire toute la différence !

Tout ça c'est bien gentil, mais où je trouve des HUD ? Et puis c'est gratuit c't'histoire ?

Hélas, non, c'est rarement gratuit, en tout cas si vous souhaitez un HUD un minimum correct.

Si on vous le recommande, ça n'est pas par hasard: PokerTracker 3 est très probablement le meilleur de sa catégorie. Ce n'est d'ailleurs pas seulement un HUD, mais aussi un tracker, c'est à dire un logiciel compilant énormément de statistiques afin d'en tirer des informations intéressantes (vos gains ou pertes à long terme, vos upswings et downswings, vos pires ennemis, vos meilleurs fishes, etc.). Ce logiciel n'est pas donné il est vrai, mais il est vraiment TRÈS utile.

Si vous êtes un peu sérieux dans votre désir de gagner de l'argent en jouant régulièrement au poker, l'investissement vaut le coup et sera vite rentabilisé.

Jouer avec un HUD est vraiment un bon moyen de gagner de l'argent plus facilement puisque c'est une aide à la décision : c'est un peu comme nager avec ou sans palmes. Oui on peut nager sans palmes, mais avoir des palmes vous donnera un avantage considérable sur les concurrents qui n'en ont pas. Vous ne pouvez pas vous permettre de passer à côté.